1 octobre 2019 David

2019: encore une belle vendange

Les vendanges 2019, de la vigne au chai

La vendange 2019 est dans les cuves! Vendredi 20 septembre, 25 personnes se sont activées dans les vignes. Au programme: coupe des grappes, sécateur à la main, chargement dans les cagettes et tri des raisins, du lever du jour jusqu’à la nuit tombée! De petits grains aromatiques, riches en sucres et en couleur, telles sont les caractéristiques de ce millésime. Le manque d’eau depuis le début de l’été commençait à se faire ressentir, notamment la semaine précédent les vendanges. Concrètement, des feuilles commençaient à jaunir, certaines baies à flétrir. Au final, en terme de qualité, le millésime 2019 devrait se rapprocher du 2018 :-). Mais le chemin du raisin à la bouteille est encore long…

Des vendanges manuelles donc, comme d’habitude, plutôt qu’à la machine à vendanger. Pourquoi? D’abord pour respecter la vigne: les machines à vendanger sont lourdes et tassent le sol, elles secouent fortement les pieds de vignes pour faire tomber les grains de raisins suffisamment mûrs… et parfois les vieux ceps fragiles. Cette pratique me semble ainsi plus cohérente de notre démarche de viticulture biologique. Pour autant, je ne jette pas l’anathème sur les machines à vendanger, qui ont aussi leurs avantages, et ceux qui y ont recours. Les pour et les contre, simplement expliqués ici

Share this:
, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *